Il est vraiment étonnant de voir arriver ce type de jeu jusqu'en France.

Si au Japon, on ne compte plus les jeux de type mah-jong, en France, le constat n'a pas grand chose à voir. Néanmoins, chaque console en compte un ou deux qui arrivent à passer les barrières du Pays du Soleil Levant. Du coup, on en trouve sur Master System également.

Avec cet opus Super Nintendo, on se retrouve avec jeu très classique, mais la finesse des graphismes de la Super Nintendo permet d'avoir enfin des motifs détaillés. Ces derniers n'ont pas été adaptés pour nous autres non-japonisants, du coup, il faut un certain temps d'adaptation avant de pouvoir réellement différentier les pièces.
C'est d'autant plus difficile que certains motifs ne sont pas identiques, et pourtant, elles vont ensemble. Par exemple, le bambou et l'oiseau. Cela demande un petit apprentissage.

Shanghai II sur Super Nintendo.
Shanghai II sur Super Nintendo.

Le maniement à la manette ne pose pas de soucis, et un menu secondaire permet même d'annuler les derniers coups. Pour ceux qui peineraient un peu dans le genre (j'en fais partie), une fonctionnalité bien pratique vous pemet de mettre en évidence une paire que vous n'auriez pas vue. Et lorsqu'il n'y a plus de combinaisons, le système vous le signale. Bien pratique.
Un dernier mot sur la musique : typée japonaise, on coupe vite le son tant elle est redondante.

A noter que le jeu sera adapté sur Megadrive par Silicon & Synapse, un studio de développement qui sera plus tard renommé Blizzard...
moyen

Shanghai II - Dragon's Eye

Shangai II n'a rien d'original, il est simplement l'un des rares représentants du genre mah-jong sorti par chez nous.

La note : 3/6 (moyen)