Super Smash TV a divisé les joueurs tout au long de sa carrière. D'abord sorti en arcade puis adapté sur un nombre incalculable de supports, je persiste à bien l'apprécier.

Smash TV est du à Eugène Jarvis, l'homme qui a commis Defender et Robotron 2084. Lorsque l'on a l'habitude de ce dernier, on ne s'étonne pas du gameplay ultra bourrin de Super Smash TV.

Le principe est ici grosso modo le même : des myriades d'adversaires vous arrivent dessus et vont tenter de vous envoyer ad patrès. A vous de les dégommer à toute vitesse histoire de faire un peu de place sur l'écran.

Super Smash TV sur Super Nintendo.
Super Smash TV sur Super Nintendo.

Le scénario est très simple : dans un avenir pas si lointain, la télé domine le monde, avec principalement des émissions de télé réalité. L'émission qui a le plus succès est alors Smash TV : une émission où une à deux personnes se retrouvent dans des arènes et bravent la mort afin de remporter divers lots prestigieux - principalement de l'argent. Après, si vous voulez des gains réels, mieux vaut se tourner vers des sites du genre Casinos Live, mais bon, casser la gueule - virtuellement bien entendu - de ses adversaires, ce n'est pas mal non plus.

Voilà, le scénar ne va pas plus loin, mais a le mérite de poser les choses. Le gameplay est très simple, et s'ancre clairement dans les années 1980 plutôt que les années 1990, et c'est certainement ce qui divisera les foules à l'époque.
Vous vous déplacez avec la croix, bien entendu, mais au niveau du tir, c'est plus original puisque vous utilisez les quatre boutons pour orienter votre attaque. C'est vraiment pratique et donne au jeu toute sa saveur.

Et ce ne sera pas une partie de plaisir ! Tout comme les précédentes productions d'Eugène Jarvis, l'ambiance est survoltée et on y joue uniquement en apnée.
L’ambiance reprend l'aspect too much des émissions américaines, avec un côté totalement barré qui se retrouve dans les divers boss que l'on va devoir zigouiller.

A l'époque, le jeu a divisé : certains trouvaient le défouloir excellent tandis que d'autres affirmaient que le jeu était d'une autre époque et ne méritait pas de sortir à l'aube des années 1990. Il faut dire aussi qu'à l'époque, les années 1980 n'étaient finalement pas une référence, les titres s'inspirant de vieux jeux étant souvent mal vus par la critique de l'époque qui ne regardait que vers le futur. Manque de maturité ? Certainement. Avec le recul, le côté old school de Super Smash TV est sacrément agréable, surtout à deux.
bon petit jeu

Super Smash TV

Super Smah TV est un très bon défouloir. Il ne se prend pas la tête et propose un rythme endiablé tout droit sorti des plus belles productions arcades du début des années 1980.

La note : 4/6 (bon petit jeu)