Le SuperSreen fait suite au Head Gear. Cette fois, la machine est moins facilement transportable, se présentant un peu comme un visualiseur de diapositives. On peut ajuster la position de l'écran, ce dernier étant rétractable.

Cette version du R-Zone se démarque des autres par la possibilité de voir en couleur les fonds d'écran disponibles avec les cartouches. Mais le problème c'est que la rétroprojection est tellement mauvaise qu'il est très difficile de voir tout l'écran d'un seul coup, et ce même avec la possibilité de règler la hauteur de l'écran ! Par contre, les touches sont facilement accessibles et assez ergonomiques, mais ce n'est pas assez pour en faire une bonne machne !

Elle sera suivie par la XPG, une version plus aboutie que les deux autres, ayant une forme proche de celle de la Game Gear, en plus petit.

Tiger R-Zone Superscreen côté technique

Vidéo : Rétroprojection de très mauvaise qualité
Son : Biip Biiip ! De type LCD classique