Total Carnage est la suite plus ou moins officielle de Smash TV, qui a inondé les consoles à l'époque de sa sortie.

Smash TV avait été adapté sur pratiquement tous les supports de l'époque, pour un résultat généralement assez moyen. Avec Total Carnage, Midway fait dans l'économie en ne sortant le jeu que sur Super Nintendo, puis sur les machines de Commodore (Amiga et CD32) l'année suivante.

On retrouve donc le côté ultra bourrin du soft, avec une maniabilité assez particulière. Nintendo oblige, la violence a été limitée ici avec des gerbe de sang vertes. Ce sont les quatre boutons de la manette Super Nintendo qui servent à orienter le tir. Cela demande un petit temps d'adaptation, mais une fois que l'on s'y est fait, on se fait bien plaisir à canarder à tout va, la direction du personnage étant indépendante de celle de son tir, ce qui rappelle Gun Smoke par exemple.

Total Carnage sur Super Nintendo.
Total Carnage sur Super Nintendo.

Mais voilà, on retrouve également les soucis de Smash TV, à savoir un level design totalement inexistant et une réalisation proprement à chier.
Les adversaires arrivent par vagues désordonnées, aucun pattern n'est à noter, il faut juste balancer la sauce en tentant d'éviter les adversaires et leurs tirs... Et vu le nombre de sprites présents à l'écran, ce ne sera pas une sinécure.

Les graphismes sont très mauvais, les personnages semblent sortir directement d'un logiciel de dessin de base fourni avec Windows. Même chose pour les bruitages et les musiques, qui cassent vite les oreilles.
Malgré tous ces problèmes, on s'amuse bien, surtout à deux. Le côté totalement décérébré du titre - totalement assumé - fait que l'on accroche bien.
à peine moyen

Total Carnage

Total Carnage est un petit jeu sans prétention qui fait mauvaise impression lors des premières parties. Pourtant, si on persévère, son côté rentre dedans sans concession permet de se détendre l'espace de quelques dizaines de minutes.

La note : 2/6 (à peine moyen)